Comment se passent les soins après une ligamentoplastie ?

Dans un article précédent, nous avons vu ce qu’il se passe après une rupture du ligament croisé antérieur, quand on ne s’est pas (encore) fait opérer.

A présent nous allons voir le cas où l’on vient de se faire opérer.
Nous allons parler des soins après une ligamentoplastie.

Comment se passent les soins après une ligamentoplastie ?


Quel rôle va jouer l’infirmière ? Doit-elle vraiment venir tous les jours ?

Et si je veux me soigner seul ?

Juste avant l’intervention, il est important de trouver une infirmière ou un infirmier pour changer les pansements et s’occuper des piqûres.

Les éléments à avoir pour que tout se passe bien

Pour que tout se déroule à merveille, il faut s’assurer d’avoir récupéré les médicaments prescrits par le chirurgien. 

Pour ma part :

  • Bas de contention
  • Attelle igloo (poche de froid intégrée)
  • Anti douleurs
  • Anti hématomes
  • Anti inflammatoires
  • Betadine (jaune pour nettoyer les plaies, la rouge c’était pour la douche avant opération)
  • Pansements
  • Compresses
  • Anticoagulants

L’infirmière

L’infirmière viendra tous les jours pendant environ deux semaines pour changer les pansements un jour sur deux mais surtout pour la piqûre d’anti coagulant qui elle doit avoir lieu tous les jours. 

Une fois par semaine, elle fait une prise de sang pour vérifier que le traitement se passe bien (au niveau des plaquettes je crois).

Elle répond aussi aux questions qu’on peut se poser si telle ou telle chose est normale ou non.

Si vous êtes courageux, elle peut même vous montrer comment vous faire la piqûre tout seul.

Cette piqûre peut se faire au niveau du bras, de la jambe qui n’a pas été opéré ou du ventre. 

J’ai pu tester le bras et le ventre et le moins douloureux pour moi c’est le ventre.

Se piquer tout seul

Si vous avez un évènement de prévu et qu’il vous est impossible de réceptionner l’infirmière, que vous avez pas envie de la voir tous les jours ou simplement que vous avez envie de vous débrouiller, se piquer seul peut être une super alternative.

Se piquer au ventre n’est pas très compliqué. Il suffit de :

  • désinfecter la peau à gauche ou à droite du nombril
  • pincer
  • piquer
  • appuyer doucement sur la seringue (je trouve que plus c’est rapide et plus ça brûle)

Lorsque vous avez suffisamment appuyé, l’aiguille remonte toute seule. Bravo ! Vous l’avez fait 😁.

Il ne restera plus qu’à rapporter les seringues à une pharmacie quand tout sera fini pour qu’elles soient correctement détruites.

Une astuce ? Quelque chose à ajouter ? Laissez un commentaire 😁

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *